vendredi 4 novembre 2011

Saviez-vous que nous sommes en plein cœur de l'événement annuel  "Journées québécoises de la solidarité internationale" ? Vous trouverez ici plus d'informations.

L'aide internationale, c'est essentiel. Primordial.

Parce que peu importe où on se trouve sur la planète, nous sommes tous humains, et comme humains, nous avons les mêmes besoins et les même droits. Boire, manger, se vêtir, avoir un toit... ça vous dit quelque chose ? Hé bien réveillons-nous, il y en a qui peinent à avoir de l'eau potable quotidiennement. Oui, en 2011. Comment peut-on rester insensible ?

En Amérique du Nord, on est drôlement gâtés. Et on est drôlement "gâtant". Pas dans le sens qu'on est généreux, non, même si on l'est, parfois, un peu. Dans le sens qu'on cause des dommages à notre planète et aux pays dits "émergents" en les surexploitant.

Puisque ce n'est pas donné à tous, ni souhaitable, dans le fond, d'aller donner un coup de pouce sur place, donnons aux organisme d'aide internationale les moyens d'aider. Reconnaissons les actions entreprises localement, encourageons-les, soutenons-les.

Et passez le mot !

1 commentaire:

  1. Vous avez raison c'est la moindre des choses que l'on peut faire pour aider ces pays. Et un moyen que nous avons en tant que cytoyen pour se demarquer de nos dirigeants.

    Je pense aussi que c'est un très bon message de paix et de fratenité, pour dire à ces peuples que nous sommes comme eux victimes des décisions de nos dirigeants.

    RépondreSupprimer