samedi 15 janvier 2011

Boire l'eau du robinet au lieu de l'eau embouteillée

Ce conseil touche deux aspects de la protection de la planète :
  1. Conserver les réserves d'eau souterraines...
  2. Réduire la consommation de plastique
L'eau de source embouteillée provient souvent d'une source naturelle souterraine et est pompée pour être mise en bouteille. Lorsqu'on a à portée de robinet une eau d'aussi bonne qualité, gratuitement de surcroît, acheter de l'eau embouteillée c'est non seulement coûteux, mais c'est aussi épuiser une ressource non renouvelable. Sans compter que l'achat d'eau embouteillée augmente les gaz à effet de serre. puisque les bouteilles d'eau sont déplacées sur des centaines, voire des milliers de kilomètres avant de parvenir sur nos tablettes.

À mon humble avis, on doit préserver le plus possible les sources d'eau potable car en cas de désastre, de contamination des sources d'eau en surface, celle enfouie pourrait peut-être nous sauver la vie. Sans vouloir être prophète de malheur, je "prêche" simplement la prudence.

Le plastique utilisé pour ces bouteilles doit être d'abord fabriqué, ensuite recyclé pour en fabriquer de nouvelles (du moins je l'espère, puisque la bouteille jetée à la poubelle aboutira au dépotoir et y mettra entre 500 et 100 ans à se décomposer...), ce qui, comme vous vous en doutez, pollue. Oui oui, même le recyclage ! Pourquoi pensez-vous que l'on dit que le meilleur rebut est celui qu'on ne produit pas ?

Pour faire sa part  côté eau embouteillée, voici ce que je propose :
  • Utiliser une gourde de qualité, que l'on lavera et rincera soigneusement (pour cela, choisir un goulot large. Cette caractéristique vous permettra également de mettre des glaçons dans la gourde lorsque vous le désirez) à chaque remplissage.
  • Utiliser l'eau du robinet. À la maison, nous avons un refroidisseur d'eau, alors nous remplissons le bidon avec l'eau du robinet. Le lendemain du remplissage, le chlore s'est évaporé et l'eau est froide, alors elle est excellente au goût. Pour nettoyer l'intérieur du bidon, je fais comme avec le "biberon" de notre cochon d'inde : on met dedans du gros sel avec un petit peu d'eau, et on secoue vigoureusement pour que le sel frotte contre la paroi. Ensuite on rince, et nous voilà prêt pour un nouveau remplissage. Pour ceux qui trouvent que le bidon de 18 litres est trop lourd pour votre utilisation, vous n'avez qu'à le remplir partiellement.
On peut aussi mettre simplement un pichet d'eau au frigo. Puisqu'il travaille déjà pour refroidir le reste de vos réserves, cette option est plus écoénergétique que le refroidisseur d'eau !

Si votre eau du robinet conserve un goût désagréable même refroidie, il existe sur le marché des cartouches filtrantes. Prenez  toutefois l'habitude de les changer régulièrement pour éviter la prolifération des bactéries.
Si on doit absolument utiliser de l'eau embouteillée, choisir :
  • une eau filtrée plutôt que de l'eau de source
  • l'eau la plus "locale" possible (pas d'eau importée)
  • une grande bouteille ou un bidon plutôt que plein de petites
  • et... ne pas oublier de recycler les bouteilles !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire