dimanche 10 janvier 2010

Mourir "écolo" ?

Un petit mot pour vous dire que j'ai eu un temps des fêtes très occupé... Deux personnes sont décédées dans la famille de mon conjoint en moins de 2 jours (son père et sa grand-mère maternelle)... on a donc passé beaucoup de temps à l'organisation des funérailles, au salon funéraire et aux obsèques comme telles.

Bien évidemment, ce genre d'événement fait toujours réfléchir à sa propre mort, et je me demande bien quelle est la façon la plus écologique de "partir" ? Je veux dire... est-ce que l'incinération est plus écologique que le cimetière (sans doute quand on pense au bois ainsi qu'aux teinture et vernis qui sont utilisés pour fabriquer le cercueil...).

SAns doute que je demanderais de ne pas donner de fleurs mais de faire un don à un organisme ou une fondation, comme ça s'est déjà vu. Moi ce serait sans doute une entreprise d'économie sociale qui oeuvre pour l'environnement !

Je demanderais peut-être même qu'on me fabrique des fleurs en matéiaux recyclés et compostables ! Hi hi !

Vos idées pour des funérailles "vertes" ?

2 commentaires:

  1. C'est déjà complexe dans tellement de domaines de vivre vert... J'espère que le temps venu je pourrai me préparer avec une option conforme à mes valeurs...

    Pour moi, une autre réflexion, c'est concernant l'héritage... Si je meurs à disons 110 ans et que tous mes proches ont plus de 50 ans et n'ont pas de problèmes d'argent, à qui céder mon patrimoine ? À une cause environnementale ? Mais encore là, laquelle...

    RépondreSupprimer
  2. Tout un questionnement en effet ! Personnellement, si j'avais une cause environnemetale, je choisirais sans doute une de celles qui vient en aide à ceux qui subissent les changements climatiques, causés principalement par nous, les pays industrialisés....

    RépondreSupprimer