samedi 31 octobre 2009

Des sacs fabriqués à partir de bannières publicitaires

Ces bannières ne sont pas recyclables. Mais peuvent être récupérées ! C'est ce qu'a compris l'atelier Entre-peaux.

J'ai entendu parler d'eux grâce (encore !) à l'émission La vie en vert.

Et vous savez quoi ? On en a mainternant à la Boutique. Géééénial ! :0)

vendredi 30 octobre 2009

Un Halloween écolo

Comment peut-on faire pour vivre un Halloween qui respecte un peu plus  l'environnement ?

Voici les suggestions de l'équipe de l'émission "La vie en vert" :
  • Achetez-en moins mais de meilleure qualité; de bons chocolats, équitable et/ou fabriqués au Québec, des bonbons au sirop d’érable ou au miel. 
  •  Pour les costumes, fabriquez-les vous-mêmes, modifiez ceux de l’an dernier ou faites des échanges avec d’autres parents. 
  • Évitez les énormes décorations gonflables qui consomment de l’électricité. 
  • Ne jetez pas la citrouille, la chair se cuisine et la citrouille se composte, tout comme les feuilles mortes et la paille. 
  • Et surtout, n’accompagnez pas vos tout-petits en voiture !
Cette année, mes deux plus vieux enfants se sont fait un costume constitué d'anciens costumes et de matériel recyclé.

Mon fils aîné s'est tout de noir vêtu : un manteau en faux cuir et une "robe" à capuchon du genre "grande faucheuse", tous deux trouvés dans des sacs de linge donnés par d'autres familles, et une cape achetée à la friperie. Complété d'un maquillage lugubre, c'était parfait pour l'école secondaire !

Ma fille a reporté une robe de princesse et une de mes anciennes perruques pour personnifier une poupée mécanique. Son papa, un bricoleur hors pair, a récupéré des matériaux destinés aux rebuts et utilisé les outils sur ses moments de pause au travail, pour lui fabriquer une boîte à clé pour "remontrer" la poupée (qui tient dans son dos grâce à des courroies récupérées (aussi) d'un ancien sac à dos et qui fait un vrai son de "cric-cric" !). Un peu de maquillage, quelques picots, un peu de comédie, et voilà une scène amusante à regarderet à laquelle participer en remontant la clé lorsque l'énergie semble manquer !

Quant au petit dernier, il a bien failli s'habiller en bébé, pour porter l'une de ses anciennes couches lavables (je lui en ai conservé quelques unes pour jouer !). Finalement, il a opté pour un autre costume de sa banque personnelle. C'est qu'il adoooore se costumer et maman garde l'oeil ouvert dans les friperies, toute l'année ! Il nous arrive même de prêter ses nombreux costumes aux amis de son groupe à la garderie !

N'oubliez pas de rincer les emballages plastiques des bonbons et de les mettre au recyclage !

Bon Halloween !

Les choses se placent peu à peu !

Bonne nouvelle : à partir du 7 novembre, je serai l'employée du samedi chez Pure et simple de Ste-Julie.

J'ai trouvé d'autres offres d'emploi dans le domaine de l'environnement, j'ai envoyé mon curriculum vitae et je fais confiance que je trouverai "ma" place éventuellement. Il y a tant de beaux projets mis sur pied à droite et à gauche !

jeudi 22 octobre 2009

Encore un peu de boulot !

Non, je n'ai pas eu de réponse positive de chez Nature-Action... enfin pas encore !

Du côté du programme Éconologis, il n'y a pas, pour le moment, une demande suffisante qui justifierait l'engagement d'autres personnes (dont moi). Ils verront un peu plus tard, en novembre.

J'ai relancé aussi une autre personne d'un autre programme pour la même entreprise, on verra ce qui se passera de ce côté. L'avantage de celui-là, c'est que ça représente moins d'heures, ce qui serait plus "vivable" pour une reprise progressive du travail. Après tout, ça fait quand même 10 mois que je suis arrêtée !

C'est évident toutefois qu'un horaire à temps plein permettrait de nous "solidifier" financièrement plus rapidement. Mais bon. On verra ce que la vie me réserve !

Je continue de regarder les offres d'emploi dans le domaine. J'avoue qu'elles n'abondent pas, sauf pour les techniciens en génie civil !!!

En attendant, cette semaine j'ai distribué des petites publicités "accroche-porte" pour la boutique et j'y travaille samedi !

dimanche 18 octobre 2009

Si la mer montait de 14 m ?

Il y aurait bien des villes dans mes alentours submergés... ouf, c'est épeurant !!! Constatez par vous-même ici...

"Expédition Eau secours"

Deux éducateurs et 6 élèves du Collège St-Maurice de St-Hyacinthe, où j'ai commencé mon secondaire et où j'ai fait mon stage de pastorale, on mis sur pied un projet audacieux : parcourir la rivière Yamaska, "l'affluent le plus pollué du fleuve St-Laurent" "de sa source à son embouchure", voilà le défi qu'ils se sont lancé!

Bruno a été mon accmpagnateur pour mon stage (1993), Jézabelle est une de mes anciennes "Jeannettes" dans le mouvement scout (1989 et/ou 90. Désolée, ça fait longtemps !). Je suis très touchée de les voir réaliser ce projet, pour "devenir ses yeux, ses oreilles et lui redonner [à la rivière] droit de parole..."

Bravo pour cette magnifique idée ! Bon parcours ! J'ai hâte de lire de vos nouvelles !

Cliquez sur le titre du billet pour être dirigés vers leur site !

Vivre sans plastique !

Vivre sans plastique, c'est possible ? Oui ! Bien des générations l'ont fait avant nous, n'est-ce pas ? ;0)

Le plastique est un dérivé du pétrole. Ce dernier est une ressource non renouvelable, et de plus, ses dérivés sont très polluants.

Je vous suggère donc une petite visite sur le site "Vivre sans plastique". Leur boutique offre des alternatives intéressantes au plastique : acier inox, bois, verre, céramique...

Malheureusement pour mes amis français, les articles fragiles ne sont disponible qu'au Canada. On comprendra pourquoi, mais c'est triste quand même, quand on sait que là-bas, les bouteilles de 18 litres ne sont pas disponibles pour les particuliers, les obligeant à se fournir en petites bouteilles s'ils décident de ne pas consommer l'eau du robinet (merci Flo pour l'info !)...

Peut-être qu'il y a une boutique similaire chez vous ? Sinon, à développer ! ;0)

dimanche 11 octobre 2009

L'eau embouteillée...

J'ai longtemps préféré boire de l'eau de source. Quand nous étions en appartement, nous avions beau avoir "l'eau de la ville", elle n'était pas très bonne au goût et quand j'en buvais beaucoup, elle me donnait mal au ventre.

Quand nous sommes arrivés dans notre petite ville, nous avons continué, par habitude, à acheter des bidons de 18 litres que l'on installait sur notre refroidisseur.

Puis, un jour, j'ai réalisé que je faisais peut-être là une erreur.

En puisant l'eau des sources souterraines, nous gaspillons une richesse qui nous sera utile (essentielle !) en cas de contamination de nos cours d'eau, là où est actuellement puisée l'eau de la ville.

Et puis, franchement, l'eau de la ville, une fois refroidie, est très bonne au goût !

Alors notre bidon de 18 litres n'accueille dorénavant que l'eau du robinet.

Remarquez que l'on peut aussi mettre un pichet d'eau au frigo !

Ça c'est sans compter toutes les bouteilles de plastique (petites ou grandes) que l'on n'utilise pas et qu'on n'a pas à recycler !

Car avant de quitter pour une sortie ou le boulot, nous nous remplissons une gourde. Et si on a les matins pressés et un peu de place au frigo, pourquoi ne pas préparer plusieurs gourdes à l'avance ?

Ma soeur Anne-Lise avait apporté des arguments en ce sens dans ce billet .

Et un autre petit geste pour la planère !

vendredi 9 octobre 2009

Des designers qui réutilisent ! "ÇA" c'est écolo !

Vous êtes ici !

Je sais que vous le savez. Mais connaissez-vous le site qui porte ce nom ? Vivant, coloré, j'adore leur présentation !

Mais surtout, dans la liste des designers, vous trouvez tous ceux qui fabriquent des trucs à partir de matériaux récupérés, par région du Québec. Génial, non ?

Amusez-vous bien !

Un peu de travail !

Je fais maintenant des remplacements occasionnels chez Pure et simple de Ste-Julie.

J'ai remplacé Karine mercredi dernier, et je la remplacerai encore samedi. Venez faire un petit tour ! (mais pas tous en même temps, svp ! Hi hi ! ;0) )

Je crois vraiment beaucoup en son projet (pour avoir travaillé très fort avec ma soeur Anne-Lise pour en ouvrir une, projet qui est tombé à l'eau, mais dont nous conservons tout de même des souvenirs très positifs !), une boutique de produits écolos :

Savons corporels liquides et autres produits d'entretien biodégradables en vrac (Bio-nature, Total, Nature clean, et même la lessive d'Omaïki), produits Lou-Ange, Souris verte, Pissenlit et coccinelle, Green Beaver, mais aussi des poudres : percarbonate de calcium (blanchit), borax (désinfecte), bicarbonate de sodium pour l'entretien (plus concentré que celui qu'on trouve à l'épicerie. très pratique pour nettoyer et dégraisser), cristaux de soude (entre dans la fabrication de plusieurs savons), sels de bain...

Huiles essentielles Divine essence, maquillage Noblessence, protections féminines et compresses d'allaitement Mère-Hélène, et Diva-Cup, soins pour la peau et le visage Dermécologie (je me suis acheté un pain nettoyant pour le visage et une lotion formulée pour les peau normales à grasses. Dispendieux mais tellement agréables d'utilisation ! Sans compter l'efficacité ! Je suis toute douce et j'ai le teint clair !

Couches lavables (Mère-Hélène) et Omaïki, couches jetables moins dommageables pour l'environnement que les grandes marques (7th generation), porte-bébé, bavoirs...

Sacs divers, petits jouets, petites pantoufles de cuir, la plupart fabriqués ici, au Québec, sinon dans des conditions équitables, et la majorité dans du matériel recyclé.

Composteur, "pic" pour brasser le compost, poubelle sans odeur Mr.Eco, sacs biodégradables, produits calfeutrants à faible émission de c.o.v. ...

Et j'en passe, elle a tellement de produits, de BONS produits !

mardi 6 octobre 2009

Toujours à la maison !

Finalement, je n'aurai pas de travail avant la fin du mois, et ne serai engagée que si la demande est assez forte pour justifier d'engager d'autres éco-conseillers.

Je vous suggère donc, si vous voulez me donner un coup de pouce, de parler à vos contacts du programme Éconologis (particulièrement ceux de la région montérégienne, la mienne ! On en parle aussi ici), qui vient en aide gratuitement aux locataires ET propriétaires à revenus modestes pour améliorer l'efficacité énergétique de leur lieu de résidence.

Merci ! :0)

dimanche 4 octobre 2009