lundi 21 septembre 2009

Une première entrevue !

Aujourd'hui, je passais en entrevue pour un poste dans le domaine de l'environnement, pour lequel on ne demandait pas de diplôme spécifique.

Ce serait une belle occasion de prendre de l'expérience avant mes études et de me faire connaître d'une entreprise pour laquelle j'ai beaucoup d'estime depuis que je l'ai découverte, il y a à peine quelques semaines.
 
Je suis satisfaite de ma rencontre, j'ai joué l'une de mes meilleures cartes : la transparence. Je suis comme ça, alors ce n'est pas trop difficile !

Réponse mercredi. La routine familiale va-t-elle changer bientôt ? Suspense...

dimanche 20 septembre 2009

Chaque petit geste compte !

Certaines personnes peuvent se sentir découragées devant tous les changement à faire au quotidien pour protéger la planète. Et devant l'ampleur de la tâche, avoir le goût d'abandonner. Laisser "ça" aux "vrais" écolos...


Chacun de nous peut se sentir bien petit devant toutes ces années de pollution industrielle, qui d'ailleurs se poursuit toujours.

Mais si on reste à ne rien faire, nous contribuons volontairement à la destruction de la planète. Ce n'est guère mieux !

C'est vrai que c'est difficile de changer ses habitudes. Mais c'est faisable !

Puisque chaque petit geste compte, il est important que chaque citoyen contribue à réduire la pollution, un petit geste à la fois, s'il le faut.

Changer toutes ses habitudes d'un coup est décourageant et déstabilisant. Changeons en donc une ou quelques unes à la fois. Mais agissons !

Vous avez lu la liste de nos petits gestes dans la colonne de droite ? Je ne l'ai pas écrite pour m'en vanter, ou pire, décourager. Je l'ai fait pour démontrer que ce sont tous des petits gestes simples qui au bout de la ligne, font la différence. Pour que vous, chers lecteurs, ayez le goût d'en faire un peu plus. Pour que vous vous disiez : " Ha ! Tiens ! Je n'avais pas pensé à ça !".

Même si la liste de nos petits gestes semble longue, il nous reste encore à la maison plusieurs habitudes à changer. Nous aussi, on y va progressivement !

Lorsque nous vivions en appartement, nous n'avions pas de composteur. Nous en avons construit un sur notre terrain dans nos premières années de propriétaires. Rien de bien compliqué : quelques montants (studs) récupéré de nos rénovations et un grillage sur trois côtés. Aujourd'hui, il fourmille de vers de terre. Bon signe, non ?

Nous avons encore des efforts à fournir pour acheter davantage local. Nous y allons à la mesure de notre budget.

Côté transport aussi, nous pourrions nous améliorer encore. Même si nous avons deux voitures sous-compactes (et trois enfants), je rêve d'une mini voiture du style smart for two pour les déplacements en solo !

À chacun de trouver les gestes verts qui lui convienne et à chacun de souhaiter en faire toujours plus, à sa façon.

Si vous avez envie de venir me parler de votre nouveau petit geste ici, je vous y encourage ! Ça pourrait me donner de nouvelles idées pour la maison aussi ! :0)

vendredi 18 septembre 2009

Recevoir ou ne pas recevoir le bottin téléphonique ?

J'ai découvert le blogue de Cécile Gladel, une journaliste écolo. Je sens que je vais souvent parler d'elle ici, puisque son blogue semble très complet !!!


Le premier lien qui a attiré mon attention en est un pour ne plus recevoir le bottin des pages jaunes. À l'ère d'internet, qui s'en sert encore quotidiennement ? Quel gaspillage de papier...


Enfin, on a le choix. Faites le vôtre par ici !


Et...un petit geste de plus, un !

lundi 14 septembre 2009

Des sites pour ceux qui sont intéressés à étudier ou travailler dans le domaine de l'environnement !

Quand on pense s'orienter vers le domaine de l'environnement, les ressources qui nous permettront de nous diriger vers le bon programme de formation, puis de se trouver un emploi, plutôt que d'affronter la jungle de la recherche d'emploi en général nous seront fort utiles, n'est-ce pas ?


J'en ai trouvé deux. Magnifique, non ?


Au niveau du Québec, il existe le site EnviroCompétences. J'ai d'ailleurs trouvé sur ce site des offres d'emploi qui me permettraient de travailler dans mon domaine dès maintenant, grâce à la section "Offres d'emploi", dans l'onglet à gauche. Notez qu'il y a des offres à la fois dans "Liste des offres" ET "Placement en ligne".


Je viens de découvrir un autre site, qui couvre, lui, tout le Canada (trouvé en passant par le site du Centre canadien pour l'éducation en environnement). Le site ECO Canada me semble au premier coup d'oeil encore plus complet.

vendredi 4 septembre 2009

L'ÉcoMarché de solidarité régionale : une belle initiative !


Pas toujours facile, quand on fait l'épicerie, de savoir d'où viennent les produits qui se trouvent sur les tablettes pour "acheter local". Souvent même, les grandes chaînes n'achètent même pas des producteurs locaux !

Quand on connaît les producteur de notre région, on peut toujours se rendre directement sur place, mais ils n'ont pas nécessairement une boutique pour nous accueillir, sans compter que ça nous ferait beaucoup d'endroits à visiter, n'est-ce pas ?

L'organisme Nature-action a mis sur pied l'ÉcoMarché de solidarité régionale. Actuellement les points de livraison des denrées sont à Beloeil, Chambly et Ste-Julie, mais j'imagine que d'autres Échomarchés verront le jour éventuellement.

Le fonctionnement est simple. On fait sa commande sur internet, puis on passe la prendre au point de livraison le jour de la distribution. Simple comme tout. Bon comme tout !

jeudi 3 septembre 2009


Une petite pensée :

"Seule la matière grise est inépuisable" 

J'adore !

Parce que c'est pur et simple !



Je vous parlerai aussi des commerçants qui mettent la main à la pâte en offrant des produits plus écologiques.

"Ma" boutique (celle que je fréquente, pas celle que j'ai ouverte ! ;0) )  est située dans le Vieux-Village à Ste-Julie. Elle est ouverte depuis moins d'un an, mais elle offre, malgré un petit local, une grande variété de produits de soin et d'entretien (et même de rénos !), ainsi que divers accessoires (entre autres, des couches pour bébé et des semences bio pour le jardin !). Plusieurs produits sont en vrac, alors apportez vos contenants !

On peut en apprendre plus en visitant la page facebook de la boutique, visitant son site web, en téléphonant (450-986-0635) ou en se rendant sur place au 1791 principale, à Ste-Julie.

Acheter local, naturel et biodégradable, voilà trois bonnes façons de protéger la planète !


Agissez, vous aussi ! ;0)